Comment adapter son offre aux besoins et aux exigences des consommateurs ? Quelle que soit la taille d’une entreprise, elle doit toujours faire face à cette question. Pour y répondre, il faut maîtriser son marché et adopter une bonne stratégie. Pour ce faire, il convient d’opter pour la technique de segmentation marketing.

En quoi consiste la segmentation de sa clientèle ?

La segmentation marketing est le fait de départager sa clientèle selon différents critères pour former des sous-groupes. Cela permettra de faire en sorte que ces derniers soient homogènes. Quand on parle de segment de marché, on constate des individus dotés de caractéristiques presque identiques. Ils sont donc susceptibles de s’intéresser à une offre donnée. Le principal objectif de cette technique est de comprendre les similitudes (dans un même segment) et les différences en ce qui concerne le comportement des clients existants ou potentiels afin de prendre des décisions et élaborer des stratégies marketing.

La segmentation marketing repose sur différents critères à savoir : sociodémographiques, psychographiques et comportementaux.

Qu’est-ce que le ciblage marketing ?

Suite à la segmentation marketing, le marketeur procède au ciblage marketing. C’est-à-dire, définir la cible à attaquer dans la sélection. Les différentes décisions à prendre porteront sur la stratégie et sur l’opportunité dédiée aux petites entreprises. Cette étape est incontournable pour diverses raisons :

  • Etre un spécialiste sur le marché ;
  • Se démarquer et augmenter sa part de marché ;
  • Concentrer les moyens pour plus de praticité.

Comment procéder au ciblage marketing ?

Le ciblage marketing se déroule comme suit :

  • Identification et analyse les cibles : Cette phase requiert une excellente connaissance de son marché. L’intervention peut se faire suite à une étude de marché. Parce que c’est une analyse stratégique, elle se focalisera sur l’attractivité et les atouts. En ce qui concerne l’attractivité, elle est basée sur le potentiel des segments ainsi que l’état concurrentiel et les taux de croissance. Pour les atouts, ils sont axés sur la comparaison des forces de l’entreprise selon les exigences des segments.
  • Le choix de ses segments : la sélection se fondera sur la formule pour laquelle la société peut exposer de réels avantages concurrentiels.

Il ne faut pas forcément choisir le segment qui présente un fort potentiel. Il est parfois préférable de posséder une position de force dans un segment moins important pour plus de rentabilité.